Actualité

8h55 du 20/11/2017

Actualités macro-économiques PLF 2018 : Adoption par la Chambre des représentants du Projet de Loi de Finance...

8h55 du 17/11/2017

Actualités macro-économiques TRESOR : Placement de ses excédents de trésorerie avec prise en pension pour un m...

 Conseils et recommandations 

Conseils du moment

Perspectives Marchés Actions

Il y a trois mois, nous écrivions : « le marché marocain devrait connaitre une phase d’apaisement et cela en dehors d’une mauvaise nouvelle majeure (exemple : arrêt d’activité de la SAMIR). Ainsi, la bourse de Casablanca devrait offrir en 2016 une rentabilité limitée à son rendement de dividende, soit (entre 0 et +4,5%). » Ce constat, s’est finalement matérialisé durant ce premier trimestre, le marché est resté stable pendant les deux premiers mois pour progresser fortement sur la dernière quinzaine de mars, clôturant ainsi le trimestre à +4,51%.

Cet enchainement traduisait l’évolution de la psychologie des investisseurs. En effet, après la forte déception des résultats de 2014, les opérateurs de marché ont abordé la période de publication des réalisations de 2015 avec une grande méfiance, cette attitude a engendré un marché en mode « Wait and See ». Cette hésitation s’est avérée finalement excessive car les résultats 2015 ont été globalement conformes aux attentes, induisant ainsi une bonne réaction du marché.

Le marché boursier marocain entame alors le deuxième trimestre avec une confiance retrouvée, bien qu’elle reste fragile car elle est le fruit d’une normalisation relativement réussie.

Dans ce sens, la situation microéconomique ne montre pas encore de signes de reprises, d’ailleurs la Banque Centrale a revu sa prévision de la croissance pour 2016 à la baisse à 1% contre 2,1% précédemment et elle a surtout décidé de réduire le taux directeur de 25 points de base à 2,25% afin de soutenir l’activité économique. En effet, le crédit bancaire au secteur non financier a continué de décélérer dans un contexte de faible niveau des activités non agricoles.

Dans cet environnement, nous pensons que le marché boursier devrait profiter de la baisse des taux d’intérêt car la déperdition de rendements sur le marché obligataire s’est fortement accentuée durant le premier trimestre (taux 10 ans est passé de 3,2% à 2,81%). Ce constat devrait profiter aux valeurs de rendement. D’autant plus que le renforcement des réserves de change s’est reflété au niveau de la situation de la liquidité bancaire qui, après une forte amélioration en 2015, devrait devenir excédentaire à partir du deuxième trimestre de 2016. Ainsi, nous matérialiserons cette analyse en renforçant le poids des sociétés à fort rendement de dividende tout en adoptant une gestion rigoureuse de risque.

Conseils du moment !

Aussi, dans ce contexte et dans une dynamique d’épargne à long terme, nous recommandons les FCP suivants :

  • FCP AL ISTITMAR CHAABI ACTIONS

  • FCP AL IDDIKHAR CHAABI ACTIONS

  • FCP AL BADIL CHAABI ASSHOUM (Fonds Participatifs)

  • Perspectives Marchés des Taux

    Conseils selon votre profil d’investisseur :

    Profil Défensif

    Vous vous souciez surtout de la sécurité de vos placements et de la préservation de votre capital.

    Liens utiles

    FCP Kenz Plus
    Profil Modéré Profil Equilibré Croissance Audacieux

    Ce document n'est pas et ne doit pas être considéré comme une note d'information légale, une offre, ou un acte de démarchage pour offrir, acheter, souscrire ou vendre tout titre ou tout contrat.

    De plus, l'attention des investisseurs potentiels est attirée sur le fait qu’un investissement en valeurs mobilières (actions, OPCVM,…) comporte des risques et que la valeur de l’investissement est susceptible d’évoluer à la hausse comme à la baisse.